Editorial3

Le journal en ligne du collège Jacques Prévert de Nouvion en Ponthieu existe depuis un an et demi. A l'approche de la nouvelle année, nous passons en ce moment un cap important et hautement symbolique pour nous : celui du 1000ème visiteur.

Si cette étape peut paraître bien modeste aux yeux des internautes internationaux habitués au succès, je tiens à souligner que l'entreprise est celle de collégiens, très jeunes pour la plupart, et que notre publicité est des plus réduites.
Certes notre entreprise n'est pas sans défaut , nous en sommes conscients, peut-être les thèmes ne se renouvellent ils pas assez, peut être la qualité d'écriture est elle un peu laissée de côté. Mais la spontanéité est conservée, la notion du plaisir d'écrire prime, les impulsions sont données par les ados eux-mêmes. Ils choisissent leurs sujets (et ce n'est pas facile... les affres de la création peuvent toucher les plus humbles artisans), rédigent eux -mêmes en essayant de se plier aux exigences des adultes (ne pas recopier d'articles sur internet ou dans les revues de jeunes, émettre des opinions personnelles, faire des critiques intéressantes, ...)

Mais avant tout, ils sont une douzaine à venir dès qu'ils sortent de table le jeudi midi pour prendre un stylo et écrire... Par plaisir. Ils font du français, de l'informatique, de la mise en page, chosissent des photos, en prennent... discutent entre eux et avec les adultes, mènent des interviews : n'est-ce pas là une pédagogie telle qu'elle devrait toujours être ? Librement consentie de part et d'autres, ludique et efficace.

Si notre journal est modeste et hautement perfectible, nous en sommes malgré tout fiers, comme on peut l'être d'un enfant qui donne le meilleur de lui même.

Caroline Delwail

7 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site